Des Pensées au jardin

Delphine et Marie, passionnées de jardin et déco…Nous partagerons avec vous nos pensées, nos jardins, nos fleurs, nos bonheurs!

roses d'automne

La Maison du Coeur…plus qu’une maison!

31 Commentaires

Vous êtes nombreux sur les réseaux à réagir aux photos de la Maison du Coeur depuis longtemps.

Nous nous y sommes confinés en mars denier pendant deux mois et demi et il est grand temps que je vous en dise plus sur cette belle endormie, qui se réveille à chaque fois qu’elle entend notre famille pousser le portail rouillé du jardin…

Toute une histoire de famille…

Cette maison est la Maison où nous allions en vacances d’été 8 à 10 jours quand nous étions enfants avec mes parents, mon frère et ma soeur pour y retrouver mes grands-parents maternels qui y passaient un mois ou plus. Nous y passions aussi quelques jours à La Toussaint et à Pâques.

Cette maison est donc synonyme de bons moments passés en famille, trois générations et même quatre lorsque ma Mémé Zélia était encore parmi nous et passait quelques jours dans sa maison avant de rentrer en maison de retraite.

Roses Pierre de Ronsard soleil couchant

Cette maison est une ancienne ferme qui vient de mes arrières-arrières-grands-parents, Mémé Marie (1867-1963) et Pépé Charles (1864-1954) , que je n’ai pas connus.

Mon arrière-grand-mère, Mémé Zélia, y a vécu puis y a fondé sa famille avec son mari Pépé Célestin. Ils vivaient avec les parents de Mémé, chacun à un bout de la maison.

Ils ont eu trois filles: Charlotte, Odette (ma grand-mère) puis Yvette. Elles sont, malheureusement, toutes décédées.

Elles ont vécu dans cette ferme, mes ancêtres étaient agriculteurs.

Je ne vous raconterai pas l’histoire de toute la famille, mais le sort fit que Mamie Odette, avant le décès de ses parents, tira à la courte paille cette maison. Ses soeurs eurent les bois, les vignes… Toute cette histoire que je vous raconte réside donc en un tirage à la courte paille!

Mamie avait donc hérité avant l’heure de la maison de ses parents. Ma mère en hérita puis mes parents me donnèrent cette vieille ferme dans son jus.

Un détail de toute importance: la maison avait été coupée en deux au décès de Mémé Marie et divisée entre Mémé Zélia et son frère, puis la moitié de son frère fut vendue et sortit de la famille.

Une vieille longère coupée en deux par un mur en parpaing! Quelle ignominie!

Petite, quand je venais en vacances, j’adorais monter au grenier et y découvrir des vieilleries, qui pour moi, étaient des trésors. Je regardais pas les fenêtres du grenier et voyais l’autre partie de l’ancienne ferme qui appartenait à des inconnus.

Je me disais alors: « Un jour, je réunirai les deux parties! ».

Rêve de gamine!

Mais non, mon voeu fut exhaussé.

Il y a sept ans, j’ai pu racheter l’autre moitié (celle de droite, avec une façade à l’est en plus) et redonner à cette longère du pays mellois son caractère d’antan, sa physionnomie initiale.

 

l’ancienne maison                   la jonction entre les deux              la nouvelle maison

 

les deux maisons

Que mes ancêtres auraient été heureux de voir ce moment, ce moment où le vilain mur en parpaing fut mis à terre! Je me plais à croire qu’ils me voient de là haut et qu’ils sont heureux d’assister à tout cela…

Mais nous avions acquis un champ de ronces, de lierre et des dépendances qui s’effondraient…

La panique et l’angoisse nous prirent souvent, mais quand nous voyons au bout de 7 ans le chemin parcouru, nous sommes si fiers et heureux du temps passé dans ces lieux avec notre famille.

Avec nos trois filles aussi comme Mamie Odette et ses soeurs… l’histoire se répète parfois.

Voilà l’histoire de cette Maison, de cette vieille ferme baptisée, vous comprendrez maintenant pourquoi, la Maison du Coeur.

Alors dans quelle direction allons-nous?

Nous allons commencer par le sud, le jardin de mon enfance…

Le jardin côté sud

Façade sud

Le jardin côté sud est  typique des fermes du pays mellois. Une longère sans étage habitable, une maison de plein-pied avec un grenier. Deux marquises en fer forgé habillent les deux portes centrales de l’ancienne maison. La porte de la nouvelle maison rattachée depuis 7 ans n’est pas surmontée d’une marquise. Je dis ancienne et nouvelle maison car le côté gauche est la maison de mon enfance alors que la partie droite est celle rachetée, mais ces deux maisons n’en formaient qu’une jadis.

J’aime beaucoup ce jardin très champêtre et romantique.

Une vielle pompe trône au milieu du jardin, toujours peinte de ce vert sapin d’origine qui commence à rouiller. Autour de cette pompe et du bac, des iris barbus dégagent un parfum enivrant fin avril. Mamie Odette et ses soeurs puisaient l’eau de cette source à l’époque.

Pompe et mésange

Ces iris barbus sont d’un bleu-violacé clair, un mauve qui se détache sur le fond vert de l’herbe. Le parfun de ces iris est totalement envoûtant. Je connais peu de parfum si délicieux. Lorsqu’il pleut, la fraîcheur révèle encore plus leur parfum…

dessin enfant maison

Au-dessus des marquises, court une glycine que nous avons guidé. Cette glycine est très ancienne et a été plantée par Mémé Zélia. Elle a au moins quarante ans, si ce n’est cinquante ans. Encore un parfum exquis, mi-avril, qui me happe dès que je passe sous les marquises.

Début avril, les boutons de fleurs de glycines s’ouvrent petit à petit et embellissent la façade pendant un mois.

grange au soleil couchant

La façade devient élégante. A chaque passage, à chaque courant d’air, les effluves de la glycine m’enivrent. Un parfum, plus subtile que l’iris, très agréable qui me rend joyeuse. Pendant ce confinement, nous avons pu profiter de tous les stades de la glycine.

Les moineaux adorent y virevolter… Le rosier Ghislaine de Féligonde prend le relais devant la maison après la glycine. Entre l’ancienne et la nouvelle maison, j’ai installé une arche où un vieille bouture de rosier de la grand-mère de Maman, Mémé Léonie, s’étale et fleurit à partir d’avril ou mai.

Pompe et olivier

J’ai planté ce vieil olivier, il y a 9 ans, pour remercier mes ancêtres. Vous voyez ce chat en porcelaine?

Je l’ai toujours vu au jardin et il me plaît de le mettre dès mon arrivée vers la pompe comme le faisait Mamie… La chaise longue en osier appartenait à mes arrières-grands-parents, j’aime la voir au jardin dans les hautes herbes avec le chapeau de Mamie ou Mémé (malheureusement je ne sais pas à qui il appartenait).

 

Maison ancienne glycine

roses et maison

Au fil des saisons, les floraisons s’enchaînent: la glycine plantée par Mémé, le rosier liane Paul Noël, le rosier Ghislaine de Féligonde, les Pierre de Ronsard…

Le jardin côté est

coucher de soleil au printemps

Le côté est de la maison est récemment revenu dans la famille. Il avait été vendu par le frère de Mémé Zélia après le décès de Mémé Marie.

C’était un champ de ronces il y a sept ans. Il n’y avait rien. Des volets marron, des ronces, du lierre…

avant côté est

Nous avons nettoyé le terrain, créé une terrasse pour pouvoir petit-déjeuner en plein soleil et être abrités à partir de 15h par la maison l’été. Une grande terrasse en cailloux avec deux oliviers encadrent la porte de la cuisine. J’ai transplanté des buis, plantés auparavant dans un autre coin du jardin, pour faire une bordure le long de la terrasse.

Sur la façade, deux rosiers Pierre de Ronsard, un fée des Neiges et un Veilchenblau, des hortensias macrophylla blancs et roses, des agapanthes, une vigne, des asters, des chardons, des gauras… C’est mieux que des ronces, non?

terrasse côté est hortensias

Et voilà le résultat après 6-7 ans…

Les volets ont été peints en vert clair et les portes en vert bronze. Des lanternes, de la déco, des arrosoirs en zinc et des roses partout…

Roses Pierre de Ronsard en douceur

Lustre et olivier

 

De vieux pilliers de portails font office de bancs et acceuillent pensées, bulbes, bouquet de lilas…

panier de lilas

Une haie de lilas borde le jardin à l’est.

arc-en-ciel et lilas

Et parfois, un ravissement pour les yeux…

Arc-en-ciel campagne

Un vieux cognassier nous enchante à la belle saison et les chardonnerets élégants font leur nid dans les cyprès de Provence.

Le jardin côté nord

Le jardin côté nord est une grande étendue d’herbe avec des pins parasols, des frênes, des noyers, un potager et deux oliviers qui bordent la terrasse du nord. Une quarantaine de lavandes forment une plate-bande et délimitent la terrasse.

Coucher de soleil

Côté nord

Jardin côté nord

Le jardin donne sur les champs où nos voisines, de belles vaches limousines, nous regardent avec curiosité. Une cabane dans un noyer, couché par la tempête de 1999, est le petit coin de paradis des filles. Le « noyer branché » comme elles l’ont nommé.

Le potager nous nourrit bien l’été et les pins prennent de plus en plus d’ampleur.

Déjeuners champêtres

table champêtre

Et tous les moments sont bons pour prendre plaisir en famille dans ce jardin que j’ai toujours connu…

De petits objets anciens posés deci-delà, un buste, des fleurs, de la belle vaisselle… et la nature toujours aussi belle à la campagne.

collection d'arrosoirs

Fleurs du jardin

Rose sous la pluie

Dans le jardin, un vieux rosier de mon arrière-grand-père Célestin fleurit toujours. C’est un Madame Meilland.

De nombreux rosiers plantés par Mamie Odette ou mes soins:

Les rosiers Pierre de Ronsard sont devenus énormes et montent sur les vieux murs en pierre calcaire du pays.

Roses Pierre de Ronsard

Depuis 18 ans, nous refaisons toutes les toitures de la maison, des granges avec mon chéri, nous entretenons le jardin, nous l’embellissons et notre dernière création dans les anciens murs de la grange de la nouvelle maison…

Je vous en dirai plus dans un autre billet…

Dans la Maison du Coeur, il fait bon vivre, n’est-ce-pas Nouga?

Chat heureux

 

Voilà vous en connaissez un peu plus sur la Maison du Coeur,

une maison ancienne,

une maison de famille,

une maison à la campagne et de campagne,

une maison accueillante

 qui nous protège, où il fait bon vivre et s’y retrouver en famille.

 

Je pense souvent à Mamie Odette, partie trop tôt et appeler là haut sans prévenir…

Son départ a laissé dans ma vie un gros vide et une cicatrice profonde qui ne sera jamais comblée.

Je jardinais avec elle dans le jardinet de la maison.

J’aimais venir ici enfant, manger dans le jardin en famille, une maison sans prétention sans commodité mais qui avait et a toujours un coeur énorme.

Quand je suis sur mon toit, que je me rapproche du ciel, j’ai souvent une pensée pour Toi, Mamie, et mes ancêtres.

J’aime y retrouver mon frère et ma soeur avec leur famille, j’aime quand mes parents passent un moment convivial dans le jardin à nos côtés et

j’espère que mes filles auront plaisir à y venir encore longtemps

et y passer des moments plein de joie et d’insouciance.

Mes beautés

A Mamie…

                                                                                                     Marie.

façade est avec cosmos

 

Auteur : despenseesaujardin

Delphine et Marie, passionnées de jardin, déco, nature...Nous partagerons avec vous nos pensées, nos jardins, nos fleurs, nos bonheurs au travers de nos articles, nos photos ! Venez découvrir notre univers...

31 réflexions sur “La Maison du Coeur…plus qu’une maison!

  1. Quelle belle histoire de famille et quel beau patrimoine tu as.Tes ancêtres doivent être fiers de toi depuis l’au-delà.Je pense que tes enfants seront sensibles à toute votre histoire et travail fourni et continueront à entretenir tout ça.
    Bises

    J'aime

  2. ta maison est tout simplement magnifique! je suis sûre que tes filles en prendront soin, comme toi, dans la lignée de la famille (je note que cet héritage se fait par les femmes😊)
    quel plaisir vous devez tous avoir dans cette longère dans les réunions familiales..cela fait rêver..
    bon mercredi, des bises admiratives

    J'aime

    • Quel gentil mot laissé ici… cela me va droit au coeur! Oui tu as raison, les femmes maintiennent souvent les liens et sont les liens… encore beaucoup de travail mais les moments de plaisir font oublier tous les efforts de restauration! bonne journée ensoleillée!

      J'aime

  3. quel émouvante rétrospective! j’en ai les larmes aux yeux, Marie!
    c’est un conte de fée que cette maison mais pour y parvenir, il a fallu beaucoup de ténacité et d’amour….les rêves d’enfant se réalisent dès lors qu’on ne les perd pas de vue et c’est toujours ‘miraculeux’ (j’en sais quelque chose!)
    cela n’exclut pas le travail pour y parvenir 😉
    bravo, Marie, pour *tout*
    ton témoignage est précieux et inspirant
    merci, merci infiniment
    et puis si les ‘choses’ devaient mal tourner, je sais que tu as là de quoi être à l’abri du tumulte pour toi et les tiens
    je t’embrasse!

    J'aime

  4. Une belle histoire…
    Un peu de chance… Beaucoup de travail sans aucun doute…
    Et un goût certain pour la rénovation de la maison et dans la création du jardin.
    Vous avez l’oeil pour la photographie.
    Quel plaisir pour le visiteur !
    Merci, Marie, de nous faire partager tout cela, de nous faire rêver…
    On doit s’y sentir si bien dans votre Maison du Coeur !
    Bravo !!!

    J'aime

  5. Merveilleux et émouvant reportage.
    J’ai vécu des moments similaires chez ma grand-mère adoptive. Que d’émotions !!!
    C’est splendide

    J'aime

  6. Une histoire de famille merveilleuse comme je les aime, tes grands-parents en plus d’être fiers de toi ils sont certainement heureux de voir perdurer les bons moments dans votre joli cocon ; Je suis d’autant plus touché car ton histoire ressemble à la mienne car j’ai eu la chance de revenir habiter la ferme de ma grand-mère (Madeleine ) après tous ces travaux quelle satisfaction & bonheurs 💛 bises & belle journée Christine

    J'aime

  7. Quelle jolie histoire et quelle belle maison. Félicitations

    J'aime

  8. Que de transformations depuis que nous sommes dans ce petit village.
    Nous en profitons en tant que voisin!!
    Les fleurs sont belles,la végétation donne un air apaisant.Bravo Marie

    J'aime

  9. Beaucoup de changement depuis que nous sommes dans ce petit village
    En tant que voisins nous en profitons ,les fleurs sont belles, beau paysage
    Bravo MARIE

    J'aime

  10. Bien belle histoire et si tendrement racontée.

    J'aime

  11. Un seul mot, MAGNIFIQUE ! En lisant l’histoire de cette superbe demeure, j’ai le coeur qui chavire ! Elle porte magnifiquement son nom ! Que Dieu permette qu’elle reste dans votre famille pour des décennies encore !

    J'aime

  12. quelle belle histoire …et quelle chance qu’elle soit vraie !

    J'aime

  13. Que du bonheur !
    Je reviendrai visiter le reste de ce joli blog
    Pourtant j’ai abandonné la blogosphère
    Bon WE 💕

    J'aime

  14. Un magnifique billet ! Une jolie maison , une jolie histoire , des souvenirs …le bonheur !

    J'aime

  15. Quelle belle histoire et que de belles photos. J’ai avec ma compagne acheté une vielle maison en Provence et essayé d’en faire une maison de famille. Pas toujours évident mais qu’il est bon s’y retrouver lorsque les occasions le permettront. J’en suis aujourd’hui à ne penser qu’à la décoration extérieure et nous avons beaucoup d’idée en commun. Je vous souhaite beaucoup de jours heureux dans la maison du coeur qui aurait pu s’appeler la maison du bonheur.

    J'aime

  16. Quelle merveilleuse récit pour cette adorable Maison du Cœur…

    Cela m’a touché énormément, ayant gardé la maison de campagne de mes parents qu’ils avaient acheté quand j’avais 7 ans… Souvenirs d’enfances, d’ados de femme et de mes filles avec mes parents…

    Quelques larmes à la fin, tout simplement parce que ma maman s’appelait Odette 💕

    Douce journée 🌹🌿🌺
    Laurence Au Cœur d’Autrefois

    J'aime

  17. Mille bravo, pour le courage et surtout le bon goût qui sublime cette vieille bâtisse.
    Le rêve de beaucoup ayant foi dans les valeurs familiales et adorant ces réunions chaleureuses!!
    Quel merveilleux cadre!

    J'aime

  18. Quel histoire et maison magnifique 😍 Marie tu peux être fière de se que tu as réalisée
    J’adore la pompe à eau, cela me rappelle des souvenirs de mon enfance chez ma grand-mère.
    Ton jardin est superbe 🤩 la glycine est magnifique et les roses 🌹 de toutes beautés. Bravo Marie pour avoir continué à faire vivre cette belle maison du cœur ♥️ 👒🌺🍀🌻🌼🌸

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s