Des Pensées au jardin

Delphine et Marie, passionnées de jardin et déco…Nous partagerons avec vous nos pensées, nos jardins, nos fleurs, nos bonheurs!

hellébore de printemps

Et si j’avais envie de Roses en hiver….l’Hellébore.

29 Commentaires

Plante mystérieuse et magique, l’Hellébore.

L’hellébore traverse impassible les premiers frimas pour mieux fleurir et nous donner au cœur de l’hiver les poétiques « Roses de Noël ».

Alors que le jardin s’endort doucement avec les premières gelées, l’hellébore se réveille et déploie ses grandes fleurs immaculées qui se nuancent par la suite d’une palette allant du vert au pourpre en passant par le rose ancien…. Je vous emmène les découvrir.

Hellébore ou ellébore

S’écrivant tantôt avec un « h » et tantôt sans,  parfois féminine alors qu’elle est résolument masculine, esprit de contradiction bien affirmé pour se réveiller quand les autres se font discrètes, cette plante m’intrigue.

A la rose, elle ne ressemble pas, pas même à l’églantier le plus sauvage. D’épines, elle n’a pas besoin car le jardinier peine à la couper tellement il apprécie sa compagnie à cette époque . De son parfum, cette plante n’embaume pas . Mais par contre, que décembre vienne et cette Rose de Noël vous montrera ce qu’elle sait faire.

Les nuits d’hiver, le vent frais du matin, la gelée naissante à la fraîcheur du soir ou la neige …voilà ce qui convient à l’Hellébore. Pour les apprivoiser, choisissez plutôt un sol calcaire et surtout les pieds au sec. Ils ont horreur d’avoir les pieds dans l’eau. Donc si le sol a tendance à se gorger d’eau en hiver, apportez leur du sable ou cultivez-les sur butte. Il n’est pas rare que notre précieuse plante fleurisse très peu les deux premières années. J’en ai fait l’expérience. Il faut donc être patient et ne pas se décourager. Mais quelle récompense une fois que la Rose de Noël se sent bien installée !

De bonne nature, elles peuvent rester belles de décembre jusqu’au printemps avec un beau feuillage étoilé , denté et persistant , allant du vert foncé au vert clair. C’est un des premiers hellébores à fleurir.

Les hellébores de Corse, les hellébores fétides, les hellébores d’Orient, les hellébores de Stern fleurissent un peu plus tard en février. Elles peuvent ainsi étendre leur floraison jusqu’en avril sans problème.

L’hellébore noir .

Ou l’Helleborus niger est plus heureux au grand air. En pot, il vous sera reconnaissant de le laisser dehors plutôt que de l’enfermer. A part ça , il ne demande aucun soin particulier, juste votre patience, vous l’aurez compris !

« Promises, inattendues, précieuses, prosternées mais bien vivantes, les ellébores hivernent. Tant que la neige les charge, elles restent fermées, ovoïdes, et sur l’extérieur de chaque pétale bombé une trace vaguement rosée, semble seule indiquer qu’elles respirent. Le robuste feuillage en étoile, la raideur des tiges, autant de caractères par lesquels toute la plante proclame sa persistance émouvante » Colette

Si belle et connue de tous les écoliers grâce à Jean de La Fontaine ou à Molière, cette plante est considérée comme un poison ou un présent né des larmes d’une bergère dans la neige…ellébore dessin

Poison car toutes les parties de l’hellébore sont toxiques et peuvent notamment entraîner des troubles digestifs mais aussi des troubles cardiaques graves.

Mais cette fleur qui fleurit quand les jours sont les plus courts et les nuits les plus longues ne pouvait qu’être dotée de vertus fabuleuses. Puisant sa force au cœur même des ténèbres, sa racine est particulièrement puissante pour soigner la mélancolie, la folie, la démence et les convulsions pour peu que la préparation soit faite d’une main experte. D’où l’expression « Avoir besoin de deux grains d’ellébore ».

L’hellébore noir est ainsi appelé en raison de ses tiges foncées. Mais il s’agit bien de l’helleborus niger ou encore de la rose de Noël.

Et les petites bêtes en quête de nectar apprécient particulièrement ce bien précieux à une époque où les fleurs se font rares. Si les sépales ont pris la place des pétales pour devenir des sépales pétaloïdes, c’est que les pétales, eux, jouent un autre rôle… transformés en petits tubes, ils contiennent un nectar propre à séduire n’importe quelle abeille qui passe par là…

Des bêtes, cette plante ne séduit pas que les petites. En bouquet le chaton curieux attend patiemment que les boutons de porcelaine s’ouvrent avec délicatesse pour le plaisir de nos yeux . Mais attention qu’il ne la goûte pas !

Et Colette de se rappeler aussi :

Notre nuit du 24 était quand même une nuit de célébration, à notre silencieuse manière. Il était bien rare que Sido, n’eût pas trouvé dans le jardin, vivaces, épanouies sous la neige, les fleurs de l’ellébore que nous appelons rose de Noël. En bouquet au centre de la table, leurs boutons clos, ovales, violentés par la chaleur du beau feu, s’ouvraient avec une saccade mécanique qui étonnait les chats et que je guettais comme eux.

Il est vrai que l’hellébore est plus heureux au jardin, à l’extérieur, à l’air frais et glacial de l’hiver, sous la neige.  Mais il peut aussi se parer pour décorer les tables de fêtes ou la maison en hiver.

Dans une table de fête, on y met tout son cœur pour le plaisir des convives et pour partager un moment convivial. En version scandinave avec du bois, un hellébore dans un pot en jacinthe d’eau, du lierre, un élan suédois, des lettres modelées en fil de fer par bacon on the grill … la petite composition de Marie avec une jacinthe, comme petit cadeau, y sera à sa place.

Alors si vous rentrez vos hellébores pour décorer votre table ou votre intérieur, je vous conseille de la remettre dehors par palier. D’abord quelques jours dans une serre ou un endroit légèrement protégé du froid et puis ensuite au jardin. L’hellébore ne s’en portera que mieux lors de la reprise en pleine terre.

Laissez vous tenter… Au jardin, en pot ou en bouquet, cette Rose de Noël est singulière et vous fera entrer dans un hiver magique…

29 réflexions sur “Et si j’avais envie de Roses en hiver….l’Hellébore.

  1. Merveilleux cet article, plein de poésie, de magie et d’amour… J’adore ces fleurs!

    J'aime

  2. Bonjour, merci beaucoup de votre gentil passage chez moi. Et merci pour ce très joli article sur les hellébores, qui sont mes fleurs préférées. Avec les pivoines, les hortensias, les roses, les jacinthes, les….

    Je vous souhaite un très joli Noël,

    Marie-Paule

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Marie-Paule,
      Je les adore aussi…et j’aime aussi les Pivoines,Les hortensia, les roses, les jacinthes, les clématites….oui c’est difficile de s’arrêter lorsque l’on est une amoureuse des fleurs et de la nature en général !
      Merci et Un très joli Noël aussi.
      Delphine

      J'aime

  3. Elégantes fleurs qui ne passent pas l’hiver ici… Un comble, car il ne fait pas très froid, peut-être pas assez pour elles.

    Aimé par 1 personne

  4. Très bel article, ces Hellébores sont merveilleuses ainsi que les photos (avec le petit chaton-mignon). ^^

    Aimé par 1 personne

  5. Bel article pour une de mes fleurs préférées. J’ai particulièrement apprécié les référence à littéraires en bonus 😉
    Belle soirée à vous.
    Christophe

    Aimé par 1 personne

  6. Je découvre votre blog… et je suis sous le charme. Un magnifique article sur les Hellébores, des merveilles dans nos jardins pour la fin d’hiver. bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  7. une des premières fleurs à apparaitre dans mon jardin aussi..très attendue!
    quel plaisir de découvrir ce nouveau blog, riche de belles photos, et plein de charme, et ce qui ne gâche rien, très didactique! et qui se lit avec grande facilité..
    bonne aventure bloguesque!
    un coucou de Bretagne

    Aimé par 1 personne

  8. D’abord sur Instagram, maintenant sur la blogosphère ! Quel plaisir de vous retrouver toutes les deux autrement que par vos magnifiques photos !
    Au plaisir de vous (re)lire !
    Greg (Viens, on va dans le jardin!)

    Aimé par 1 personne

  9. Je découvre votre blog plein de charme, un très bel article sur cette jolie vivace

    Aimé par 1 personne

  10. Un vrai plaisir de découvrir ce joli blog! Un article didactique sur une fleur que j’adore (premiers semis réussis cette année), et des citations de Colette, l’un de mes auteurs préférés, je sens que je reviendrai faire un petit tour par ici! Belle fin de semaine.

    J'aime

  11. Très beau blog, avec des photos superbes. Et puis les références à Colette mon auteure préférée! Le top quoi. vite dans ma liste de favoris.

    J'aime

  12. Comme une fois j’avais aussi envie d’hellébore, j’en ai fait un gâteau dont voici le lien http://amandebasilic.com/hellebore/
    Ne publiez pas si le lien vous gêne, je trouvais juste cela amusant.
    Ravie de vous retrouver 🙂

    Aimé par 1 personne

  13. Et bien voilà un article qui m’a donné envie d’acheter plein d’autres hellébores! Je n’en ai que deux sortes chez moi, c’est un tort manifestement ! À bientôt sur IG ou sur ce si joli blog que je découvre, Véro

    J'aime

  14. Quel magnifique article, ponctué de superbes photos ! Décidément, les fleurs les plus sublimes sont aussi, souvent, les plus dangereuses…
    Bonne journée, et merci pour ce brin de magie qui accompagne le début de la mienne! 🙂

    Aimé par 1 personne

  15. magnifique ! c’est une plante que j’aime beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s